Qui est Rémy Lecrenier aujourd’hui ?

Dix-neuf ans après les quatre assassinats, 17 ans après sa condamnation à perpétuité, qui est Rémy Lecrenier aujourd’hui?

C.Du.
Qui est Rémy Lecrenier aujourd’hui ?
Lors du procès, la cour d’assises était allée jusqu’à Bas-Oha pour une deuxième reconstitution des faits. ©Belga

Il y a 19 ans, Rémy Lecrenier était ce jeune homme aux longs cheveux blonds qui, encadré par des policiers, participait à la reconstitution du terrible quadruple assassinat de Bas-Oha. Deux ans après, devant la cour d’Assises de Liège, le Wanzois, aux cheveux courts, avait un visage fermé, sévère, froid… Incarcéré pendant 19 ans à la prison de Huy, on a dit de lui qu’il était un détenu modèle. Qui ne faisait pas de vague, qui suivait des formations.

Plusieurs demandes de libération

Au fil des ans, il a introduit plusieurs demandes de libération conditionnelle. Il a commencé à indemniser la famille des victimes avec les faibles moyens qui sont ceux d'un détenu. Il a suivi des formations. Il a aussi entamé, il y a neuf ans, un suivi thérapeutique. «On a mis en place un long travail pour lui permettre de retrouver une place dans la société, explique son conseil Me Mercier. Il fallait mettre en place quelque chose qui lui laisse si pas une certaine forme de chance, à tout le moins de lui donner la chance de prouver qu'il peut retrouver une place dans la société.»

Un bracelet jusqu'à quand ?

Durant ces années d’incarcération, Rémy Lecrenier a suivi plusieurs formations. Notamment une formation en gestion, un autre en comptabilité ainsi qu’une formation en anglais. Et là, il s’est engagé, dans le cadre des mesures qui accompagnent sa libération sous bracelet électronique, à suivre par internet, une formation en informatique. Qu’il devra suivre de chez lui car équipé d’un bracelet électronique à la cheville, Rémy Lecrenier est obligé de rester à l’endroit où il réside, en Belgique. Il ne peut ainsi par se faire oublier à l’étranger. Tous ses faits et gestes sont désormais surveillés via ce bracelet électronique. Pour combien de temps?

Le Tribunal d'application des peines n'a donné aucun délai. Il pourrait le conserver pendant des années, même si, à terme, il sera libéré sous conditions et sans plus de bracelet. Mais tant qu'à présent, Rémy Lecrenier est, et reste, chez lui. «Il a un environnement familial, explique son avocat. Il a toujours son frère et sa maman ainsi que son fils. Il a une compagne qu'on essaye de préserver.» D'ailleurs ce matin, c'est Me Xavier Mercier qui attendait Lecrenier à sa sortie de la prison d'Andenne pour l'amener chez lui, et non pas un membre de sa famille.