Luminus veut remplacer huit éoliennes par de plus puissantes à Villers-le-Bouillet et Wanze

Luminus tiendra une réunion d’information préalable, le 15 décembre, sur son projet de remplacer 8 éoliennes (6 à Villers, 2 à Wanze) le long de l’E42.

Frédéric Renson
 Parmi les éoliennes que Luminus souhaite remplacer, figurent celles au lieu-dit À la tombe.
Parmi les éoliennes que Luminus souhaite remplacer, figurent celles au lieu-dit À la tombe. ©Eda Frédéric Renson

Les projets entourant le parc éolien chevauchant les territoires de Villers-le-Bouillet, Verlaine et Wanze le long de l’autoroute E42 reviennent régulièrement dans l’actualité depuis l’érection des premiers mats au début des années 2000. Cette fois, il n’est pas question pour Luminus d’une extension de ce qui fait déjà figure du plus grand parc de Wallonie avec 26 mâts, mais bien d’un "repowering". Lisez par là le remplacement de 8 éoliennes dont le permis arrive tout doucement à échéance par de nouveaux mâts. "Six éoliennes concernées sont sur le territoire de Villers-le-Bouillet et les deux autres sur Wanze, précise Martine Moreau, responsable de la communication chez Luminus. Précisément, elles se situent entre Vinalmont, Fize-Fontaine et l’autoroute, aux lieux-dits à la Tombe, rue de la Prâle, et Bois des Pâs. Les nouvelles auront une localisation identique avec une distance d’environ 600 mètres des premières habitations. Les éoliennes villersoises ont été construites en 2005, et celles de Wanze deux années plus tard. La durée des permis initiaux était de 20 ans."