Une maison ravagée par le feu à Villers-le-Bouillet, deux chats décédés

Une maison de la rue de Huy, à Villers-le-Bouillet, a été ravagée la nuit de dimanche à lundi à la suite d’un phénomène étonnant. Explication.

A. Ber.
 Les faits se sont passés dans une maison de la rue de Huy.
Les faits se sont passés dans une maison de la rue de Huy. ©Doc

Il était aux environs d’1h30 ce lundi quand les pompiers hutois ont été appelés à intervenir au n°54 de la rue de Huy, à Villers-le-Bouillet.

Le fils de la famille qui réside là, chargé de s’occuper des chats de ses parents pendant qu’ils étaient en vacances, s’est rendu compte en arrivant sur place qu’il y avait une forte odeur de brûlé. Il a alors appelé les pompiers, sans pénétrer dans l’habitation et sans en ouvrir la porte.

De la suie partout

Les hommes du feu sont rapidement arrivés sur les lieux, avec une autopompe et une auto-échelle. "Les vitres n’avaient pas explosé: du coup, le feu s’était étouffé de lui-même à l’intérieur par manque de comburant et on n’a pas dû utiliser une seule goutte d’eau , explique un sous-officier qui était sur place. On ne sait pas comment ça a pris, on sait juste que c’est venu de la cuisine."

Mais si les murs et le toit de la bâtisse sont restés debout, l’intérieur a été complètement souillé par la suie, rendant la maison inhabitable.

Les deux chats de la famille ont par ailleurs péri dans l’incendie, asphyxiés.