Fize B a été inexistant

Mais que s’est-il donc passé à Stockay pour les Fizois? Alors qu’ils avaient tout en main pour prendre trois points précieux dans la lutte pour le maintien, les hommes de Grégory Vandormael se sont complètement écrasés, au point de prendre quatre buts en une mi-temps et en supériorité numérique.

R.H.

Le plus inquiétant dans tout cela, en plus des quatre nouvelles blessures qui se rajoutent à une liste désormais devenue interminable, c’est que les Fizois n’ont pas semblé comprendre qu’ils étaient à onze contre dix. Stockay B, privé de milieu offensif, s’est tout de même baladé dans le milieu de terrain. Toute balle amenée dans le dos d’une défense aux abois se transformait en véritable occasion de but.