Daniel Bay reste finalement président de Villers: «C'était un coup de sang»

L’homme fort du club villersois a présenté sa démission…avant de faire volte-face.

Thomas Bastin
Daniel Bay reste finalement président de Villers: «C'était un coup de sang»
Daniel Bay (à gauche) est revenu sur sa décision. ©Léva

Journée particulièrement mouvementée à Villers. En début d'après-midi, Daniel Bay a en effet présenté sa démission. «Je suis à bout, expliquait-il. Je ne souhaite plus être président. Je m'en vais pour plusieurs raisons mais je ne souhaite pas en dire davantage.»

Quelques heures plus tard, le principal intéressé est revenu sur sa décision. «On connaît tous Daniel et c'est un sanguin, commente Patrick Devaux, le chargé de communication du club villersois. Il y a plusieurs petits événements qui se sont déroulés et il a eu un coup de sang en annonçant sa démission. Mais je souhaite rassurer tout le monde: Daniel restera bien président. C'est une personne très importante pour le club et il effectue de l'excellent boulot.»

Tout est bien qui finit bien donc.