Quelle mouche a donc piqué Villers?

Qui aurait pu prédire ça en début de saison? Pour être honnête, pas nous. Auteur d’un incroyable 15/15, le groupe de Salvatore Greco est désormais seul en tête.

R.H.

Solides défensivement et marquant avec facilité, les Villersois impressionnent depuis le début de la saison. «Si on arrête le championnat maintenant, on peut dire qu’on est en P2, fait remarquer avec humour le T1 des Canaris. Plus sérieusement, on peut dire qu’on a de la réussite depuis le début de la saison. En provenant de P4, on est loin d’être les favoris. Mais ce rôle nous arrange très bien. On peut jouer totalement libéré et c’est ce qui fait notre force.»