Un atelier mobile de formation aux métiers de la viande pour contrer la pénurie de main-d’œuvre

En 2015, 703 postes des métiers de la viande sont restés vacants en Wallonie. Épicuris propose une solution: un atelier mobile de formation pour contrer cette pénurie de main-d’œuvre.

Emmanuel Huet
Jacques Duchateau

En Wallonie, le secteur de la viande peine à trouver des bouchers pour travailler dans les abattoirs et ateliers de découpe. L’année dernière, sur 1 503 offres d’emploi proposées par le Forem, seules 800 personnes ont été engagées.