Kaba, l’éclaircie dans la grisaille

Il est passé par toutes les émotions, Éric Kaba. Face à Ganshoren, les Taureaux ont affiché un bien pâle visage, après plusieurs semaines convaincantes.

T.B.
Kaba, l’éclaircie dans la grisaille
Éric Kaba a vécu une après-midi contrastée. ©Léva

C’est surtout défensivement que les errements ont été légion. Sur les trois goals concédés par Verlaine, l’arrière-garde hesbignonne est à chaque fois fautive. «Depuis le début de saison, c’est la rencontre où nous avons fait le plus d’erreurs. Sur le premier goal, c’est clairement de ma faute, reconnaît Éric Kaba. Je pense même que c’est moi qui pousse la balle au fond. Je ne comprends toujours pas comment cela a pu se passer.»