Sous les mots, l’éloge de la mère aimée

Dédié à la mère, "Bleu de femme" de Nadine Simal, transcende le souvenir pour évoquer un portrait sensible et délicat de l’être aimée.

N.B.

Au-delà des mots prononcés à moins que ce soit en dedans, sous leurs couches fragiles que l’on saisit une à une, apparaît la poésie tourmentée de la Tinlotoise Nadine Simal.