Le camp guides, c’est fini et certains en sont soulagés

Le camp des 500 guides bruxelloises qui ont débarqué sur Modave est terminé. Pour le plus grand soulagement de certains.

Sarah Janssens
Le camp guides, c’est fini  et certains en sont soulagés
Les pilotis ont été mis à terre et les foulards sont remballés depuis hier. ©Yves Bircic

«Tout s'est bien passé», déclare Éric Thomas, le bourgmestre de Modave, alors que les derniers sacs de randonnée et pilotis sont remballés sur le site du château de Strée, quartier général des 500 guides bruxelloises qui ont débarqué le 15 juillet dernier. Il faut dire que le maïeur n'était pas des plus sereins à l'idée de recevoir autant d'adolescentes pendant deux semaines dans ses campagnes. Et ce qu'il retiendra avant tout, c'est qu'aucun problème, aucun incident, aucune intempérie ne les aura poussés à mettre en œuvre le plan d'urgence pour évacuer les jeunes de leurs différents endroits de campement. «Même si nous étions sur le qui-vive vendredi et samedi dernier avec l'orage qu'on annonçait.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.