Pol Hartog souhaite créer un poulailler de 39 600 animaux

L’ancien échevin Pol Hartog souhaite valoriser ses céréales et créer un poulailler de 39 600 têtes à Fraiture. L’enquête publique est en cours.

Pol Hartog souhaite créer un poulailler de 39 600 animaux
Le futur poulailler se trouvera dans les campagnes de Fraiture, rue de l’Église. Pol Hartog y a déjà installé une haie tout autour. ©Alain Louviaux
S.J.

Pol Hartog est bien connu à Tinlot. Ancien échevin puis conseiller communal avant d’être conseiller provincial, l’homme est avant tout un agriculteur qui possède 220 hectares de champs sur Tinlot, Modave et Hamoir. Voilà un an que l’homme réfléchit à diversifier son exploitation, dans le but de remettre à son fils une activité pérenne. Ils se sont alors intéressés aux poulaillers, dans l’idée de valoriser les céréales.