ADM Bâches modernise l’auvent de caravane

ADM Bâches fabrique des auvents de caravane dernière génération. En série ou sur-mesure, ce sont de véritables pièces à vivre qui sont fabriquées à l’atelier de Tinlot: isolation, double vitrage, porte coulissante…

Sabine Lourtie

Il est (très) loin le temps où l'auvent de caravane n'était qu'une «tente» à piquets, une petite annexe de fortune dans laquelle on déposait un simple tapis et quelques chaises de jardin. Aujourd'hui, l'auvent se veut moderne, tout confort avec isolation, double vitrage, volets, moustiquaires, sol en dur, éclairage… Une vraie pièce à vivre, 100% hermétiques. La société ADM Bâches, à Tinlot, est devenue une référence dans le secteur en Wallonie. «On trouve nos auvents dans la plupart des campings belges et aussi en France, note Ahmet Caymaz qui, avec son père, ses frères et sœur, a lancé l'activité il y a plus de 10 ans. Le succès tient du bouche-à-oreille…» La confection d'auvent est industrielle, dans un atelier de 2000 m2 d'où sortent chaque année entre 150 à 200 auvents. «On propose six à sept modèles-type. Mais on réalise aussi du sur-mesure, jusqu'à du très haut de gamme. Notre valeur ajoutée, c'est la haute qualité du produit fini et sa longévité car les auvents doivent résister à la pluie, au soleil, au vent, au gel…» L'entreprise recourt à la technique de «soudage» des bâches, ce qui rend la structure plus solide. « On évite au maximum d'avoir des coutures qui sont les points faibles.» A quelques semaines des grandes vacances, l'usine est en plein rush. « De mars à août, ça tourne à plein régime, ici. Les commandes ont été passées. Elles sont en fin de réalisation. On est occupé à les livrer sur place, dans les campings et à les monter.»