Grosse entrée en matière des visités

Les Natoyens ont marqué le coup dans le premier quart pour, ensuite, repousser les assauts de Loyersois plus en verve qu'au premier tour.

Philippe GILLES
Grosse entrée en matière des visités
12986098 ©© EdA

28-17, 20-22, 18-21, 22-18.

NATOYE : 22/36 à 2 pts, 11/30 à 3 pts, 11/19 l.f., 26 f.p., Beca 10 (2x3), André 9, Noël 5 (1x3), Sturam 3 (1x3), Ramelot 14 (4x3), Bertholet 14 (1x3), Collin 15 (2x3), Van Wonterghem 4, Loffti 3, Chapelle 2, Van Landschoot 9.

LOYERS : 17/40 à 2 pts, 7/13 à 3 pts, 23/30 l.f., 18 f.p., Despontin 12, Jacobs 3 (1x3), Prinsen, Van Hamme 3 (1x3), Hogge 6, Garraux 4, Lagneaux 30 (5x3), Fivet 9, Thiry 11.

Somme toute, l'écart final est celui affiché à l'issue du premier quart : 28-17. Grâce à une grosse pression défensive, les Natoyens compliquent singulièrement le jeu offensif loyersois. Et dès lors que les artilleurs visités profitent de bons écrans, Beca et surtout Ramelot à trois reprises portent l'avance des Jaunes à une dizaine d'unités : 13-3 à la 4e et 20-8 à la 6e. Natoye est plus rapide et se préoccupe davantage des rebonds.

Certes, les Loyersois se reprennent et profitent de certaines largesses défensives. Mais il leur est encore bien compliqué de pallier l'absence de Pirlot et de Seny, quand bien même Prinsen a pu regoûter à la compétition. N'empêche, si Natoye reste pour l'instant collectif et que les Rouges

perdent encore trop de ballons, Fivet et Despontin, à l'intérieur, tiennent la maison visiteuse. Mieux, Lagneaux, auteur d'une toute grosse prestation, ne se pose pas de questions au-delà des six mètres par un 3/3 : 48-39.

Et malgré le bon boulot de Van Landschoot au rebond, et les bonnes actions d'André, les Natoyens - 5e faute de Van Wonterghem à la 24e - accusent le coup. Loyers revient à 48-47, 65-60 à la 30e. Et c'est encore à trois-points que Collin et les siens sauvent une partie où la défense n'a pas été le sommet de leur prestation : 88-78.