Tennis de table (P1) : Chiroux lance un fameux signal à ses concurrents

Les Hannutois ont étrillé Dolembreux (16-0) et démarrent l’année 2023 en trombe.

Thomas Bastin
 À l’instar de ses coéquipiers, Michaël Joannes a signé un sans-faute face à Dolembreux.
À l’instar de ses coéquipiers, Michaël Joannes a signé un sans-faute face à Dolembreux. ©Heymans

Depuis l’annonce de la relégation d’Oupeye en fin de saison après avoir aligné une quatrième joueuse absente au moment de la rencontre face à Chiroux, chaque point compte double dans cette P1A. Car, si les Oupéyens se classent entre la 1re et 9e place, il y aura quatre descendants directs au terme du championnat. Une situation qui oblige nos clubs régionaux à s’employer pour éviter la culbute. Chiroux l’a bien compris et s’est facilement imposé face à Dolembreux, un adversaire direct pour le maintien. Moins de chance, par contre, pour Patapongistes, passé à une balle de l’exploit face au deuxième de classe. "J’ai plusieurs balles de match lors de ma dernière rencontre face au jeune Romain Godefroid. Je m’incline malheureusement à la belle. C’est dommage…", déplorait Serge Moureau. Avant-dernier, Patapongistes ne lâchera rien et compte bien, dès ce samedi, surprendre le leader à domicile. De son côté, Saint-Georges C a disposé de la lanterne rouge, Prayon. "C’était plus compliqué que prévu", expliquait Alain Simon.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...