Tennis de table (N3 & W-B) : Et si Saint-Georges A montait en deuxième nationale ?

Reprise de championnat plutôt aisée pour Saint-Georges qui se déplaçait au Logis, lanterne rouge en Nationale 3C. Si, à l’aller, les Saint-Georgiens avaient dû concéder le partage, il n’en fut rien le week-end dernier avec un large succès 4-12. "On a pris le match par le bon bout , explique Claude Bodart. Même si on affrontait les derniers, nos adversaires alignaient tout de même 3 B4."

La Rédaction de L'Avenir
 Tout reste possible pour Bruno Franzoi et ses coéquipiers.
Tout reste possible pour Bruno Franzoi et ses coéquipiers. ©Yves Bircic 

Une victoire qui, conjuguée à la défaite de Meerdal face au leader, permet ainsi aux Hesbignons de se retrouver à un point de la deuxième place, synonyme de montée en deuxième nationale. "On a appris que Meerdal ne souhaitait pas rejoindre l’échelon supérieur. Ils n’ont d’ailleurs pas aligné leur meilleur joueur samedi dernier, commente Claude Bodart. De notre côté, on a toujours affirmé ne pas vouloir monter mais il est hors de question de balancer des matchs. On verra la situation dans les semaines à venir pour prendre une décision."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...