José Lardot et David Camerini déjà sur le départ à Waremme ? Pas impossible

On n’a plus vu les deux hommes au club depuis trois semaines. Ils ont même refusé des places gratuites pour un match.

La rédaction
 On n’a plus vu José Lardot et David Camerini à Waremme. Mauvais signe?
On n’a plus vu José Lardot et David Camerini à Waremme. Mauvais signe?

Va-t-on assister à un épisode supplémentaire dans le vaudeville José Lardot ? Lequel, on le sait, aime passer d’un club à l’autre au gré de ses envies. Pas impossible même si avec le Givois, il faut toujours être prudent. Même si personne ne confirme l’information à Waremme, on reste en tout cas sans nouvelles de l’ancien président de Solières depuis trois semaines au Stade. Lui et son acolyte David Camerini ne se sont plus présentés au club depuis lors. Bien sûr, il y a eu la trêve des confiseurs qui pourrait expliquer en partie ces absences. Mais cela n’explique sans doute pas pourquoi les deux hommes ont "brossé" un certain nombre d’obligations liées à leurs fonctions de président d’honneur pour José Lardot et de responsable communication pour David Camerini. Ils se sont en effet porté pâle à des réunions stratégiques en vue de la saison prochaine. Ils ont aussi refusé des places gratuites le week-end dernier de leur club pour le déplacement à Binche. Y aurait-il anguille sous roche ? "Je n’en ai aucune idée, répond de façon énigmatique Henri Verjans, le manager et coach ad interim. Désolé mais je ne m’occupe pas ça…" Aucun des deux n’a répondu à nos appels ce mercredi.

De source pourtant sûre, José Lardot aurait mal pris le fait que le club lui demande des garanties financières dans le cadre des transferts qu’il souhaitait effectuer lors de ce mercato hivernal. Ceci expliquerait d’ailleurs pourquoi, à dater de ce mercredi 11 janvier, Waremme n’a encore fait aucun transfert alors qu’il en a grandement besoin et ce même si "on cherche activement un avant" assure Verjans. On sait à quel point le Givois peut être très vite contrarié. De là à le voir déjà quitter Waremme, c’est un pas qu’il ne faut peut-être pas encore franchir pour le moment…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...