Le synthétique de Waremme toujours pas homologué par l’ACFF

Suite à une visite de membres de l’ACFF ce lundi 9 janvier 2023 en soirée, la surface de jeu waremmienne a, une nouvelle fois, été jugée impraticable.

La Rédaction de L'Avenir
 Le terrain synthétique de Waremme est bien trop abîmé en profondeur.
Le terrain synthétique de Waremme est bien trop abîmé en profondeur. ©Heymans 

Saga du synthétique waremmien, épisode 36. Un chiffre donné au hasard mais qui illustre bien les différents retournements de situation dans un dossier qui devient cocasse. Alors que des réparations ont été effectuées ces derniers jours par les ouvriers communaux afin de tenter de réhabiliter le terrain synthétique du Stade Leburton, les représentants de l’ACFF, l’aile francophone du football, ont décidé de ne pas homologuer la surface de jeu, une fois de plus.

Il semblerait que les travaux n’aient été, comme de coutume, des pansements sur une plaie bien trop béante. Voilà donc Waremme obligé de trouver une nouvelle solution pour accueillir ses rencontres de ce week-end. Une solution qui se nomme le Cosmo, le terrain en herbe qui se trouve de l’autre côté de la buvette. C’est donc là que les hommes de Henri Verjans recevront Namur samedi soir.

La suite, mais sans doute pas la fin d’un dossier qui n’en finit plus de s’allonger…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...