Football - D2 ACFF : André Detilloux, le T2 de Hamoir, veut rester fidèle à Raphaël Miceli

Avec seulement deux petites victoires et un bilan de neuf points sur vingt-quatre, Hamoir est bien loin dans ce classement des matchs disputés à domicile. Les Rats ont remporté cinq matchs à l’extérieur pour un total de dix-sept points sur vingt-sept. Le constat est frappant et le T2 hamoirien André Detilloux tente de trouver des explications. " J’en viens à me demander si l’étroitesse du terrain n’est pas la première raison à évoquer. Notre style de jeu fait qu’il est certainement plus facile pour nous d’évoluer sur des terrains plus larges."

Luc Bajza
 André Detilloux ne se voit pas travailler sans Raphaël Miceli.
André Detilloux ne se voit pas travailler sans Raphaël Miceli. ©Heymans 

Le fidèle T2 de Raphaël Miceli n’est pas trop ébranlé par le possible pas de côté de son coach la saison prochaine. Il explique. "Chaque année, l’ACFF vient avec des nouvelles données et il est vrai que je possède le diplôme UEFA A. Les choses sont claires pour moi dans ma tête. Si Raphaël Miceli devient directeur technique, il est évident que j’aimerais devenir T1. Si, maintenant, il devait quitter le club pour une raison ou une autre, je souhaiterais le suivre. Cela fait maintenant dix ans qu’on travaille ensemble et de, plus en plus, il me concerte. Dimanche, notamment, quand il a appris qu’un des joueurs allait être en retard, il m’a directement demandé mon avis sur la marche à suivre et il a suivi ma façon de voir les choses avec laquelle il était bien sûr d’accord. "

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...