Manu Wilmet: «Sauver Ouffet-Warzée avant de partir !»

L’union entre Manu Wilmet et Ouffet-Warzée devrait prendre fin au printemps prochain. La mission du coach est claire: maintenir l’équipe en P2.

Jean-Luc BRAIDA
 Ne sois pas pensif Manu, tout roule à la trêve pour Ouffet.
Ne sois pas pensif Manu, tout roule à la trêve pour Ouffet. ©Yves Bircic 

Ouffet-Warzée est la mieux lotie des six formations qui luttent pour le maintien mais l’avance de quatre points qu’elle compte sur le 15e classé ne lui garantit rien alors qu’il en reste trente-six à distribuer. "Les écarts sont en effet minimes et la lutte s’annonce serrée mais j’ai bon espoir car nous avons toujours bien presté face à nos concurrents directs. Aucun d’eux ne nous a d’ailleurs battus (NDLR: succès face à Huccorgne, Verlaine et à Burdinne, partage contre Amay, à Clavier et Huccorgne) et nous devons encore les jouer tous excepté Huccorgne" fait remarquer Manu Wilmet dont le noyau, comme ceux de ses collègues, a connu son lot de contrariétés. Parmi celles-ci le départ de trois éléments n’est pas le moindre. "Gendebien, Cassart et Thiry ont en effet choisi de nous quitter. Du coup mon groupe s’est réduit à dix-huit éléments mais ceux-ci sont pleinement concentrés sur notre objectif comme leur présence en semaine l’atteste."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...