La Coupe de Belgique comme bouffée d’oxygène

Souvenez-vous: c’était il y a quelques semaines à peine. La Coupe de Belgique enchantait tout Fize. Au menu: un superbe quatrième tour perdu de justesse face à la Nationale 1 de Dessel. Juste avant, c’était Roulers qui avait mordu la poussière rue Magritte. Il régnait quelque chose de surréaliste au club à ce moment-là. " Oui, Fize va faire une grande saison, pensait-on alors. Il va clairement jouer le titre. "

A.R.

La suite, on la connaît avec des résultats en dents de scie bien en deçà jusqu’ici des espérances. "On a vécu, avec cette Coupe de Belgique, des moments de grâce, confirme Jean-Guy Eyckmans. On a vu du beau football à l’occasion du mois de septembre. Ce fut moins le cas par la suite avec des résultats tantôt bons, tantôt moins bons. N’a-t-on pas trop laissé d’influx là-dedans ? Je ne sais pas, ça aurait pu nous booster. Mais ça ne l’a fait que partiellement. Dommage… "

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...