Georges Jespers, président amaytois: "On est occupé à rebondir"

Amay est engagé dans la lutte pour le maintien, comme l’an dernier. Mais là il vient de réagir en engageant pas moins de huit joueurs.

Jean-Luc BRAIDA
 Georges Jespers est un président confiant pour la suite.
Georges Jespers est un président confiant pour la suite. ©Heymans 

La saison dernière, on s’en souvient, Amay s’est sauvé lors de l’ultime journée en prenant la mesure de Braives. Ce scénario particulièrement stressant, les dirigeants amaytois ne voulaient pas le revivre. La première partie de championnat des Mosans, pourtant, les y conduit. "Nous ne nous attendions pas à un classement aussi mauvais" déclare sans nuance Georges Jespers.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...