Timmermans: « Parler de titre serait inconscient »

Comme tous ses coéquipiers, François Timmermans était forcément déçu après un match plein qui a vu Warnant frôler le succès. " Ce qui me reste en travers de la gorge, c’est la première jaune à Amaury Fransolet pour un gain de temps alors qu’à ce moment-là, on était dans un temps fort et qu’on n’avait aucune raison de faire ça , souffle Franz. Mais, bon, on n’a rien dit car on sait qu’avec cet arbitre, ce n’est pas possible de discuter. Sans ça, oui, c’est un autre match. Et quand on voit leur joie à quand ils marquent, on se dit qu’on les a bien fait souffrir. Même à dix sur un terrain pareil. C’est pas mal… "

A.R.

Les propos de Guy Houssa, qui a évoqué en nos colonnes la possibilité d’éventuellement rentrer le dossier de licence pour la N1, changent-ils quelque chose à la donne ? "Non, à ce stade, rien, assure-t-il. Il faut encore que le club rentre le dossier, puis qu’il soit accepté. Cela fait beaucoup de conditions. Hamoir, quand j’y étais, avait déjà eu la même réflexion mais ne l’avait pas fait après avoir pesé le pour et le contre. Il ne faudrait que ça tue le club non plus. Forcément, quand tu es là tout au-dessus, tu te prends au jeu et tu as envie de continuer. Mais dire qu’on joue le titre à même pas la moitié du championnat serait totalement inconscient. On n’est nulle part…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...