Aurélien Lefèvre s’impose en patron pour le challenge hesbignon

Samedi soir à Fallais se tenait la clôture du challenge Hesbignon avec le gratin des coureurs de la région.

Noémie Notte

L’édition 2022 de la clôture du Challenge hesbignon s’est clôturée samedi soir du côté de Fallais. Le tout dans l’ambiance festive habituelle qui est propre à cet événement. Du côté du président de ce dernier, Claudy Dechanet, l’heure était au bilan, qu’il considère comme positif, malgré une grosse difficulté. "Nous avons constaté qu’au niveau de l’affluence lors des joggings cette année, une diminution importante est à signaler, sauf pour quatre courses: Oleye, Hannut, Wanzoul et Braives où nous avons à chaque fois eu plus de 300 participants. Du point de vue de l’organisation, nous sommes très heureux car tout s’est très bien passé. Aucun problème n’est et n’a été signalé. Et puis, nous avons pu reprendre le Challenge de façon classique, sans les contraintes liées au Covid. Malgré le manque de personnes présentes aux courses, les organisateurs restent enthousiastes et ont tous signé pour une nouvelle édition l’année prochaine. Je remarque également, continue le président, que la nouvelle génération de joggeurs au niveau de la camaraderie et des nouvelles rencontres. "

Même son de cloche du côté de Gert Theunis, qui était l’animateur de la soirée de clôture. "C’est important de créer cette ambiance festive et de valoriser les coureurs qui ont participé toute l’année au Challenge. C’est également un plaisir pour chacun de pouvoir monter sur le podium face à tous, suite à de bons résultats. Le seul souhait que je pourrais avoir serait de rendre le Challenge encore plus attirant."

Au niveau sportif, le grand gagnant chez les Seniors Homme sur la grande distance est, sans surprise, Aurélien Lefèvre qui s’impose haut la main. « J’ai vraiment apprécié de participer au Challenge hesbignon cette année. Il y avait de belles courses et surtout des régions que je ne connaissais pas, donc c’était vraiment chouette, explique le membre du club d’athlétisme de Hannut. Les différentes courses m’ont permis aussi de pouvoir progresser par rapport aux dernières années. C’est notamment grâce aux entraînements et à la bonne ambiance du groupe d’entraînement de Gert Theunis. » Concernant ses objectifs pour l’année prochaine, Aurélien semble également bien décidé. « Je m’alignerai sur quelques courses mais je ne jouerai pas le classement général comme cette année. Mon premier gros objectif sera le marathon de Paris où j’aimerais faire 2h30. Ensuite, ce sera la période des triathlons. Mon calendrier 2023 se dessine peu à peu avec notamment le triathlon longue distance à l’Alpe d’Huez et pourquoi pas enchaîner, à nouveau, avec l’Embrunman. »