Stockay est de retour. Mais est-ce enfin la bonne ?

" C’est une victoire de groupe ", tels étaient les mots de Manu Valoir après sa large victoire face à Jette. D’ailleurs, avant cette rencontre, qui aurait cru à un tel lâché prise devant les cages adverses ? Le bon déroulement de ces nonante dernières minutes est dû à un collectif au service du groupe. " C’est bien simple, étant donné que nous avions perdu deux éléments importants au noyau, il fallait trouver une solution , commente l’entraîneur stockali. Elle fut mûrement réfléchie et nous sommes arrivés à la conclusion qu’il était nécessaire de redoubler d’efforts. "

A.P.

Sans Kitoko et son expérience, un autre capitaine fut désigné: Paul-Armand Niankou. Ce milieu de terrain athlétique a montré toute sa classe et sa simplicité face à Jette. "Brassard au bras, il a très bien fait ça, confie son T1. Mais c’est un tout. Une solidarité en tout point."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.