Pour Lensois, attention au syndrome wasseigeois

Malgré de nombreuses situations chaudes, les hommes de Patrick Bonomi n’ont finalement pas réussi à inscrire de but sur phase construite.

Romain Helas
 Alexandre Landrin aura tout tenté pour délivrer son équipe pendant 70 minutes, sans réel succès.
Alexandre Landrin aura tout tenté pour délivrer son équipe pendant 70 minutes, sans réel succès. ©Yves Bircic 

Si Lensois est considéré aux yeux de tous comme une équipe qui propose du football positif et qui mérite d’être dans le Top 5, les Rouges ont quand même un gros défaut qui leur a déjà coûté de nombreux points: ils ne savent pas conclure une occasion.