Jaspart: « Ce n’était pas bon mais ça reste une victoire »

Malgré la victoire, Stéphane Jaspart n’affichait pas un large sourire au moment de débriefer la rencontre. " Nous avions pris ce match de manière consciencieuse, mais Waremme jouait mieux que nous en première mi-temps , reconnaît le coach warnantois. C’était insuffisant dans le chef de beaucoup de joueurs, ce n’était pas assez collectivement. Nous étions trop relâchés, trop brouillons. Ce n’était pas bon mais ça reste une victoire. Ce n’est pas un succès acquis au forceps, mais ce n’est pas notre plus beau. Et c’est bien de gagner des matchs comme ça. "

Florian Caspers

Un match que Waremme avait bien entamé avant de baisser en intensité après la pause. "C’est normal qu’il y ait eu une pression de la part de Warnant vu son statut de leader, opine Henri Verjans, fier de ses joueurs. Ils ont mis l’énergie nécessaire, mais la différence se fait sur les phases arrêtées. On sait que c’est là que le bât blesse. On manque de métier, de taille. Mais je reste persuadé que mes gamins on fait un bon match. Je suis juste déçu du résultat, j’aurais voulu qu’ils repartent avec quelque chose. "

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.