Segatto: « Le pire match depuis que je suis à Verlaine »

Pas d’excuse cette fois pour Marc Segatto et Verlaine. Qui ne mâchait pas ses mots. « Je n’ai jamais connu ça, dit-il. C’est le pire match de ma carrière à Verlaine. En première période, je pouvais tous les sortir. C’était un peu moins mauvais en seconde période, mais à peine. Le souci, c’est qu’on se croit trop beau et qu’on ne joue pas avec le cœur comme Solières l’a fait contre nous. Et il n’y a rien à faire : en foot, peu importe le niveau, cela fait totalement la différence… »

A.R.

De fait. Solières l’a prouvé avec une volonté de tous les instants. "On a un groupe avec peu de joueurs, mais on a une envie de fou, assure Pascal Bairamjan. On n’a jamais laissé respirer notre adversaire qu’on a dominé de la tête et des épaules. On était vraiment bien dans le coup et on prend de la confiance. C’est de bon augure pour la suite. Je pense qu’on peut faire de belles choses, aussi avec Maxime Crahay qui, sans rire, est devenu mon avant numéro 1. C’est fou mais je ne suis pas étonné car il a beaucoup de qualités…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...