Robin Dengis l’avoue: « On s’est vu trop beau depuis le début de la saison »

Si Verlaine a pris l’eau, Robin Dengis n’a pas su éviter le naurage. Sur les quatre buts encaissés chemin de Perwez, le portier des Taureaux n’en a pas vraiment un sur sa conscience mais, il faut appeler un chat un chat, il n’a pas non plus sauvé les meubles. « On n’a pas été bon, reconnaissait-il à la sortie des vestiaires. Mais moi non plus. Il faut être honnête. Ce match a été catastrophique… »

A.R.
 Sale après-midi pour le portier de Verlaine…
Sale après-midi pour le portier de Verlaine… ©Heymans

C’est le moins qu’on puisse dire. Ce n’est pas seulement le contenu du jeu verlainois qui pose question. C’est surtout l’absence de réaction du groupe qui interpelle à mesure des buts encaissés. "Je ne suis pas inquiet car on a pris des points depuis le début de la saison, souffle-t-il. Mais cela ne peut pas continuer comme ça. Ce fut un non-match total. C’est dommage car on a livré de bons matchs en début de saison face à des grosses cylindrées. Et, là, face à des équipes à notre niveau, on passe à côté…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.