Marler: « On peut gagner aux points, mais on ne peut pas gagner le match »

Satisfait, mais pas pleinement heureux, Bertrand Marler livrait une analyse relativement lucide de la rencontre. « Oui, il y a un petit goût trop peu, mais à partir du moment où les occasions franches ne sont pas là, le score est logique, reconnaît le mentor des Faimois. On a des situations, c’est vrai, mais dans le dernier tiers adverse, c’était clairement insuffisant. Nous n’avons pas été dominants dans la zone de vérité, c’est ce qu’il a manqué ce dimanche. Alors, oui, on peut gagner aux points, mais on ne peut pas gagner le match. »

Florian Caspers
 Bertrand Marler a eu beau donner de la voix, cela n’a pas permis à ses gars de faire trembler les filets de Firquet.
Bertrand Marler a eu beau donner de la voix, cela n’a pas permis à ses gars de faire trembler les filets de Firquet. ©Yves Bircic

Un discours qui ne différait pas forcément dans le camp adverse. "C’était un derby engagé avec des duels et peu de football, pointe Olivier Parmentier. Aucune des deux équipes n’a eu les occasions pour revendiquer la victoire. Malgré tout, il y a toujours du positif à retirer et on peut voir que Fize a gardé le zéro, ce qui n’était pas arrivé souvent. C’est une première étape qu’on doit répéter plus souvent pour remonter au classement. Et puis, ce n’est pas arrivé souvent qu’on prenne des points à l’extérieur, c’est positif, il y a du mieux. D’autant qu’on vient de réaliser un 4 sur 6 après un 0 sur 9. On voulait plus, c’est clair, mais cela reste un point quand même."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.