Émilien Fransquet quitte Verlaine : « On m’a trahi »

Le défenseur de Verlaine, arrivé cet été, quitte le club hesbignon sur le champ. 

La Rédaction de L'Avenir
 Emilien Fransquet
Emilien Fransquet ©Yves Bircic

Arrivé cette saison en provenance de Stockay, Emilien Fransquet ne jouera plus à Verlaine. Victime d’une rupture du tendon rotulien au tout début de saison, le défenseur central se sent délaissé par le club. "Personne n’a pris de mes nouvelles, dit-il. Ici, j’ai quitté le groupe Messenger de l’équipe et, comme par hasard, le T2 m’a envoyé un message. Cela ne sert à rien que je continue, je n’ai plus envie de me prendre la tête."

L’autre élément qui a également conditionné son départ, c’est évidemment son petit frère Djibril. "Sur ce point-là, on m’a trahi, poursuit Emilien. Avant de m’engager à Verlaine, j’avais été clair en stipulant que mon frère devait s’entraîner avec la D2. On était tombé d’accord avec Verlaine. Malheureusement, il a très vite été renvoyé en P2. Ce n’est pas normal!"

La suite ? Emilien Fransquet va se faire opérer dans un mois. "Je serai apte dès la saison prochaine, explique le défenseur qui pourrait rester dans notre arrondissement. Un club comme Huy m’intéresse. Chaque année, Manu Paplino, qui est un ami, me téléphone. La saison prochaine, ça pourrait être la bonne (rires)."