Couthuin s’est fait peur

Hognoul3

Romain Helas

Malgré une première mi-temps à sens unique, Couthuin s’est fait peur. Stéphane De Munck a d’ailleurs soufflé une bonne fois au coup de sifflet final. "Nous avons eu des occasions pour prendre un avantage plus large que 3-1. Puis, Hognoul se relance sur deux phases arrêtées, dont une litigieuse. " Fabrice Morgante, son homologue, reconnaissait de son côté la supériorité adverse. "Couthuin mérite amplement la victoire mais avec un peu de réussite, nous aurions pu voler un point."