Baugnet (Ouffet): « C’était l’occasion de rouler une fois avec autre chose »

Au volant d’une Subaru Imprenza qu’il va découvrir, l’Ouffetois cherchera avant tout à se faire plaisir. Sans ambitions démesurées.

Florian Caspers

Habitué à prendre le départ du Rallye du Condroz au volant d’une voiture de pointe, comme il l’avait fait en 2014, 2015, 2016, 2018 et 2019 au volant d’une R5, Xavier Baugnet opère cette année un virage à 180 degrés. En effet, il a, cette fois-ci, opté pour une voiture moins "clinquante" puisqu’il devra dompter une Subaru Imprenza Groupe A vieille d’une trentaine d’années. "C’était l’occasion de rouler une fois un peu avec autre chose, confie l’Ouffetois. Cette année, j’ai roulé avec pas mal de voitures différentes. C’est aussi un tout autre plaisir. Et, pour être honnête, je n’avais pas forcément non plus le budget pour rouler avec une R5 de dernière génération. Dans ces cas-là, pourquoi ne pas jouer la carte de l’originalité ? "