Fraiture Sp. n’a pas le choix face au dernier: les trois points ou la crise

Les Fraiturois, en difficulté ces dernières semaines, sont dans l’obligation de prendre les trois points sous peine de se mettre sérieusement en danger.

Romain Helas
 Fastré et Bolly savent que les trois points sont obligatoires.
Fastré et Bolly savent que les trois points sont obligatoires. ©Léva

Avec seulement trois petits points arrachés en fin de match, Villers est en grande difficulté en ce début de saison. L’équipe villersoise, prétendante auto-proclamée en début de saison, n’y arrive définitivement pas. Et si chacun de ses adversaires avouent avoir plus souffert que ce qui est attendu, le bilan est là: en dernière position, les troupes d’Aké, en l’absence définitive de Cyriac (mais peut-on dire réellement que l’ancien professionnel est arrivé au club ? Se poser la question, est y répondre) sont bonnes dernières et filent tout droit vers la quatrième provinciale.