Un Greindl folie

Grâce à sa première rose de la saison, Maurice Greindl a aidé les siens à repartir d’Anthisnes avec les trois points. Positionné en vrai numéro 6 depuis quelques rencontres, il avait pourtant, en début de saison, eu l’habitude d’évoluer aux côtés d’Alexandre Hames où chacun pouvait prendre un rôle plus offensif tant que l’autre couvrait. « Depuis sa blessure, j’ai pris la place de milieu défensif, précise-t-il. C’est une position que j’affectionne également, mais il est évident que j’apprécie jouer un cran plus haut à certains moments. » Formé à Aywaille à cet endroit du terrain ainsi qu’en tant que défenseur central, il n’hésite pas à se porter vers l’avant sur phases arrêtées afin d’aider, via sa grande taille. « Je me suis placé au second poteau pour avoir la vue sur le jeu. Puis, en voyant le ballon arriver, j’ai essayé d’anticiper au maximum sa trajectoire en reculant de quelques pas. » La suite, on la connaît.

A.P.

Fort d’un physique imposant, le milieu défensif a des consignes précises à respecter. " J’ai aussi un rôle de premier relanceur. Je suis un amoureux du jeu au sol, mais je n’hésite pas à lancer mes attaquants dans la profondeur en levant ce cuir afin de prendre de vitesse les défenses adverses. Cela dit, j’ai tout de même une certaine liberté dans mes prises de décisions."