Jonathan Claessens, la rage du capitaine anthisnois

Sur le terrain, contre Hamoir B, on entendait des encouragements à gorge déployée, ce n’est autre que Jonathan Claessens, capitaine des Jaune et Noir.

Antoine Pierre
 Claessens croit au tour final.
Claessens croit au tour final. ©Léva 

Meneur d’hommes dans l’âme, le défenseur central en a ras le bol de cette situation et n’hésitera pas à taper encore plus du poing sur la table pour réveiller ses troupes, en manque de rythme. Présent au club depuis plusieurs saisons, Jonathan Claessens, 35 ans, est considéré comme un ancien au sein du noyau. "Je suis un peu le papa de l’équipe, sourit le paternel anthisnois. Je suis comme leur moteur, c’est pour cette raison que je donne beaucoup sur un terrain. Ils ont énormément de respect envers moi car ils savent que je suis un combattant et que je suis présent pour les motiver. Si je ne fais pas ça, certains vont baisser les bras. Déjà que quelques-uns le font naturellement, il faut quelqu’un qui soit là, derrière pour donner un coup de boost. C’est un rôle qui me correspond bien. "