Les Braivois arrachent le partage

Au terme d’un match qui n’aura pas vraiment tenu ses promesses, les Sang et Or ont obtenu le nul face à des Flémallois qui ont trop reculé.

Alaric Dantine
 Dokens et les siens ont fait parler leur force de caractère.
Dokens et les siens ont fait parler leur force de caractère. ©Heymans 

Flémalle était fort. Plus fort que Braives. Mais ça n’a duré que 25 minutes. Insuffisant pour l’emporter face à de courageux Braivois. Pourtant, en plus d’être supérieurs en début de match, les visiteurs avaient su se montrer concrets. On joue depuis une douzaine de minutes quand Lambrecth, oublié par la défense, frappe au but. Si Graczyk repousse le tir, Pinte suit bien et ouvre le score. On pense alors la bande aux frères Militello lancée vers un nouveau succès. C’était sans compter sur un certain confort qui va finalement endormir les troupes visiteuses. Au gré des minutes, le match baisse en intensité et les locaux parviennent enfin à lancer leur rencontre. Trop imprécis à la construction, les deux blocs ne parviennent néanmoins pas à créer du danger. Les locataires du Brivioulle Park pensent trouver la solution au problème en obtenant un penalty. Mais Monsieur Mouton octroie finalement un coup franc qui, juste avant la mi-temps, ne donnera rien.