André, son papa et entraîneur: «Mieux préparée que l’an passé»

Entre la famille Henveaux et la natation, c’est une grande histoire d’amour. Ainsi, c’est André, le paternel, qui entraîne ses enfants Lucas et Camille. Qui d’autre que lui dès lors pour parler de sa fille et élève ? « Je sens Camille plus forte et mieux préparée que l’an passé (NDLR : elle avait déjà pris part à l’Euro à Rome l’été passé). On n’a pas arrêté les entraînements et le stage à Canet, où elle a nagé uniquement en bassin de 50 mètres, va lui faire du bien. »

 Prudent, André Henveaux préfère ne pas trop s’avancer.
Prudent, André Henveaux préfère ne pas trop s’avancer. ©Yves Bircic 

En tout cas, physiquement, Camille Henveaux a pas mal changé en à peine quelques mois. " Elle possède des jambes exceptionnelles pour ce sport. J’espère aussi qu’elle aura gagné en force au niveau des bras. Mais, une chose est certaine, elle n’a aucun problème au niveau de son endurance. Elle tient bien le coup malgré les kilomètres. Et elle arrive à toujours bien terminer ses entraînements , insiste André Henveaux, ce qui lui fait dire que les plus belles chances de sa fille se situent sans doute sur le 1500 mètres. Je l’espère en tout cas. C’est sa première course et ça peut lui donner une bonne dynamique pour la suite. Lors de l’Euro en eau libre, qu’elle a disputé sans expérience, j’ai remarqué qu’elle a très bien terminé son 7,5 km. Cela la met en confiance par rapport à son endurance. Il va falloir qu’elle nage à un très bon niveau en éliminatoire pour essayer de rentrer en finale. Et là, tout est alors possible. "

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...