Une approche mitigée pour Jérôme Remacle: «Notre jogging peut effrayer»

Le faible nombre d’inscrits a été compensé par une ambiance incroyable du côté d’Ocquier.

R.H.

Aux manettes de cette étape du Challenge condrusien, on retrouvait Jérôme Remacle.Le nouveau T2 de Thisnes du côté du ballon rond a eu le temps, à froid, de dresser le bilan de l’événement et selon lui, il y a à boire et à manger." En soi, le jogging est une réussite je pense.Il est vrai qu’on a bien chuté en nombre d’inscrits avec un peu moins de 230 coureurs, mais ça s’explique facilement.Tout d’abord, la météo n’était absolument pas de notre côté ce qui a refroidi pas mal de monde et par ailleurs, même si beaucoup de gens disent que le jogging d’Ocquier est de loin le plus beau, il n’en reste pas moins qu’il peut effrayer ceux qui viennent exclusi vement pour leur loisir. Mais l’après-course est super positive.Je remercie les gens qui sont restés jusqu’au bout.Il faut imaginer que les derniers fêtards sont restés jusqu’à cinq heures du matin (rires)."