«Heureuse de gagner car j’étais fatiguée avec les examens»

Arrivée en dix-huitième position, Manon Lambotte s’est montrée imbattable chez les dames, reléguant sa plus proche poursuivante à plus de cinq minutes. Pourtant, tout n’a pas été aussi facile que ce que l’on pourrait imaginer comme l’explique cette étudiante liégeoise. « J’ai senti que c’était très difficile sur la fin à cause de la fatigue. J’étais encore en examens la veille de la course, je ne me sentais pas à 100 % mais ça a fait la différence. Le parcours était très difficile, avec pas mal de dénivelé positif, typiquement comme un Condrusien. J’ai couru beaucoup toute seule mais avec une moyenne de 4 :39 au kilomètre dans ces conditions, je suis plutôt contente. »

Romain Helas
jogging, challenge condrusien, jogging de la piscine d'Ocquier,
jogging, challenge condrusien, jogging de la piscine d'Ocquier,

Désormais troisième au classement général du Challenge condrusien, Manon Lambotte n’en a pas fini avec les ambitions de victoire." Je sais qu’il me manque des courses par rapport aux deux premières donc pourquoi pas aller tenter de chercher le général? "