Mélanie Vissers sacrée championne de Belgique de saut à la perche

À la suite d’un concours quasi parfait, la Crisnéenne a décroché le premier titre national de sa carrière. Preuve de son retour en grâce.

Florian Caspers
 Mélanie Vissers s’est envolée plus haut que toutes ses concurrentes.
Mélanie Vissers s’est envolée plus haut que toutes ses concurrentes. ©Yves Bircic

Elle en avait fait un objectif et elle ne s’est pas loupée. Dans nos colonnes ce vendredi, Mélanie Vissers avait affiché son envie d’aller enfin décrocher un titre national après avoir déjà terminé deuxième et troisième.

Ce vendredi soir, sur le sautoir de Gentbrugge, la Crisnéenne a tout simplement assumé son statut de numéro 1 belge cette saison en s’imposant avec la manière. Après avoir début son concours à 3m75, barre à laquelle il ne restait déjà plus que trois concurrentes, l’athlète de 24 ans a enchaîné avec une nouvelle barre franchie au premier essai à 3m90. De quoi mettre la pression sur sa concurrente la plus sérieuse, Fleur Hooyberghs, mais qui franchit tout de même cet écueil lors de sa deuxième tentative.

Vient ensuite la barre fatidique à 4 mètres. Les deux concurrentes manquent leurs deux premières tentatives. Mais Hooyberghs loupe alors son troisième et dernier essai, offrant le titre à Vissers, qui se permet même le luxe de franchir la barre dans la foulée. Malheureusement, l’élève de Domitien Mestré ne parviendra pas à franchir l’écueil, qu’elle avait demandé, à 4m15.

Hustin en finale, pas Lallemand ni Welsch

Toujours au rayon des bonnes nouvelles, on peut noter la qualification de Valère Hustin pour la finale du 1500 mètres. L’athlète du WACO a terminé troisième de la première série dans un chrono de 3:48.31. Un temps qui lui permet de terminer avec la quatrième meilleure marque des qualifications et donc de décrocher son ticket pour la finale qui aura lieu ce samedi sur le coup de 18h45.

Par contre, Sarah Lallemand n’a pas connu le même sort. Engagée sur la première course du programme, le 400 mètres haies, la Hannutoise n’a pas su terminer dans le Top 8 et se qualifier pour la finale malgré son meilleur temps cette saison sur la distance. Elle aura une deuxième chance sur le 100 mètres haies, dont les séries seront disputées dimanche à 14h30.

Sur le 800 mètres, Milly Welsch, de Bois-et-Borsu, s’est classée troisième de sa série dans un chrono de 2:15.26. Pas suffisant cependant pour décrocher une place en finale.

Evans pas si loin du podium

Au javelot, si Maud Clamar s’est arrêtée à la 10eplace après trois essais, son partenaire hutoise Cassandre Evans a longtemps été dans la course à la médaille avant de voir plusieurs de ses adversaires réaliser de solides performances. Avec un meilleur jet à 40m89 , la Vinalmontoise a dû se contenter de la cinquième place.

Enfin, pour terminer le programme, place au 5 000 mètres où on retrouvait Antoine Guillick. Sur une course ultra rapide, le Remicourtois a fait ce qu’il a pu en terminant à la treizième place dans un chrono de 14:47.32, à huit secondes de sa meilleure marque personnelle.

L’ensemble des résultats de nos athlètes dans L’Avenir Huy-Waremme lundi 27 juin 2022, sur tablette , smartphone ou PC