Waremme: l’année de la confirmation?

Lors de la défunte saison, avouons-le, le BC Waremme a déjoué tous les pronostics. Alors que le groupe de Jeroen Eskens était pointé comme potentiellement en danger avec seulement 5 titulaires au moment de lancer la saison, chacun a parfaitement répondu à l’attente, atteignant des niveaux de jeu inattendus, comme Archambeau, alors que les jeunes grandissaient à vitesse grand V. Les frères Ceulers ou encore Cools sont ainsi devenus importants dans un groupe qui est resté invaincu pendant tout le 2e tour, et qui a finalement refusé de jouer la montée, les playoffs et la coupe AWBB alors qu’il était en ordre utile.

D.D.

Dès lors, dans deux mois, c’est une équipe tout aussi performante qu’on attendra sur le terrain. De surprise, il faudra en arriver à la confirmation de la part d’un groupe qui restera inchangé, recevant l’aider d’un Horrion (Ninane, D3) véritable couteau suisse à la mentalité exemplaire et le retour aux affaires complet d’Arnaud Bondue dans la raquette.