«Les montées nous aident face aux adultes»

Alors que les premiers arrivants affichaient tous quelques kilomètres et surtout années au compteur, deux visages plus juvéniles sont venus se placer dans le Top 15 de la course principale. Un binôme du Waco qui a fait parler sa légèreté dans les côtes. « J’ai bien aimé le parcours, quand ça monte je peux aller rechercher des adultes » souriait d’emblée Louis Vanderpoorten. Même son de cloche pour son compagnon d’entraînement, Simon Grauluch. « Nous nous sommes assez bien débrouillés malgré les côtes. Nous sommes juste partis un peu trop vite » pointait, lucide, le plus jeune. Les deux cadets (deuxième année pour Louis, première pour Simon) ont ainsi réalisé une bonne partie de la course ensemble avant de voir l’aîné des deux décoller et terminer avec une trentaine de secondes d’avance. « Mais il a un an de moins, donc c’est costaud ce qu’il fait » tenait à souligner Louis. De là à imaginer les deux amis se disputer le Challenge dans quelques années, il n’y a que quelques foulées.

Alaric Dantine
«Les montées nous aident face aux adultes»