Le chrono s’affole pour Enzo Noël et Guillick

Engagés sur le 5 000 mètres du meeting d’Oordegem, les deux représentants du WACO ont mis une sacrée gifle à leur ancien meilleur chrono personnel.

Florian Caspers
 Le travail commence à grandement porter ses fruits pour Antoine Guillick.
Le travail commence à grandement porter ses fruits pour Antoine Guillick. ©Yves Bircic

Quand les jambes sont là, les conditions importent peu. Voilà sans doute ce qu’ont dû se dire Enzo Noël et Antoine Guillick après leur course disputée au très relevé IFAM d’Oordegem samedi en toute fin de soirée. Ou même dimanche très tôt le matin puisque leur course s’est déroulée après le programme principal, soit aux alentours d’une heure du matin. " Et il faisait quand même assez froid , ajoute Antoine Guillick. La température était aux alentours de six ou sept degrés."