Maladroit, Marchin laisse filer Queue-du-Bois à l’échelon supérieur

Marchin1

Alain Gilles
 Les Marchinois ont loupé bien trop d’occasion que pour pouvoir revendiquer quoi que ce soir ce dimanche.
Les Marchinois ont loupé bien trop d’occasion que pour pouvoir revendiquer quoi que ce soir ce dimanche. ©Léva

Si Marchin n’a pas réussi à surprendre Queue-du-Bois, il n’a qu’à s’en prendre à lui-même. Car les occasions pour mener au score, il les a eues en première armure. Dès la mise en jeu, Pirlet servait idéalement Tozzi qui tentait de lober le gardien adverse venu à sa rencontre. Le ballon finissait sur le toit du but. Les locaux semblaient sur la bonne rampe de lancement. Mais très vite, les Vert et Noir montraient plus de maîtrise dans la conservation du cuir. Les milieux de terrain locaux étaient souvent dépassés par la technique adverse. Et malheureusement, l’arrière-garde visiteuse commettait une faute inutile dans le rectangle. D’accardo ne se faisait pas prier pour activer le marquoir (0-1). Les Rouges réagissaient directement et mettaient le feu dans le rectangle des vainqueurs du tour final de P4D. Bechet servait idéalement Tozzi sur la gauche. Son envoi filait un fifrelin à côté. Dans la foulée, Del Conte lançait idéalement Delizee en profondeur. Le milieu latéral devançait le gardien mais plaçait le cuir de peu à côté. Ces belles opportunités manquées, les Condrusiens allaient s’en mordre les doigts tout le reste de la partie. D’autant plus que juste avant la pause, un corner de D’accardo de la gauche, était mis à profit par Dumont, bien monté en ligne au second poteau (0-2).