Claessens, le vaillant capitaine anthisnois, a tout donné

De tous les acteurs de la confrontation entre Marchin et Anthisnes qui ont foulé le ground, c’est certainement Jonathan Claessens, le capitaine anthisnois, qui fut le plus en vue. Rapide et intransigeant dans l’axe défensif, il a, à maintes reprises, tenté d’apporter un plus dans l’entrejeu. « Ce sont des matchs où l’on doit se donner à cent pour cent », déclare-t-il.

A.G.

Et pourtant, le métronome de la meilleure défense en championnat (NDLR: 24 buts encaissés) n’a pu empêcher Marchin de recoller au score avant la pause. "Nous étions mal positionnés, reconnait-il. Cela arrive. Nous équipe est composée de beaucoup de jeunes qui sont là pour apprendre. Je ne peux leur en vouloir. Ce sont des erreurs de jeunesse comme on dit. Toutefois, je leur tire mon chapeau car ils sont très réceptifs et attentifs aux conseils des joueurs les plus chevronnés."