Des objectifs bien différents pour les deux karatékas

Actuellement à la quarantième place au ranking mondial, Erwan Jadoul a de grosses ambitions. Avec seulement quarante-cinq points d’avance sur son plus proche poursuivant belge, le Crisnéen est pour le moment qualifié en vue des prochains championnats du monde car seul le premier wallon se qualifie pour l’événement. Malgré cela, l’ambiance reste bon enfant entre les différents sportifs belges. « Je ne vais certainement pas aller lui faire un croche-pied dans les escaliers (rires). Le karaté est un sport basé sur le respect, c’est important pour nous qu’il y ait du fair-play entre nous, d’autant que je m’entends bien en dehors des tatamis avec Diego. »

R.H.

Bien parti pour la qualification, Erwan Jadoul devra assurer à la prochaine compétition en Croatie. Tout résultat équivalant avec son concurrent belge serait synonyme de qualification. Un objectif sur le long terme." Je veux arriver à cela dans le futur, en montant progressivement de catégorie. J’aime vraiment faire les grands événements. "