Crisnée a «déjà réussi sa saison»

Est-ce l’expérience qui a permis aux Crisnéens de finalement émerger du derby dimanche ? Probablement, même si les tirs au but restent une loterie.

Eddy Nulens
 Ce n’est pas Couthuin qui attend Willems et les siens, mais bien Solières B.
Ce n’est pas Couthuin qui attend Willems et les siens, mais bien Solières B. ©Heymans

Après une séance de tirs au but, s’il y a évidemment des déçus, on remarque surtout les autres qui font la fête. C’était le cas des joueurs de Kemexhe-Crisnée, quel que soit leur âge… car, même s’il déclare maintenant 40 années au compteur de la vie, Stéphane Willems n’était pas le dernier à festoyer. " J’étais incroyablement stressé durant la séance de tirs au but, à laquelle je ne pouvais pas participer puisque j’étais sorti peu après l’heure de jeu , narrait le vétéran crisnéen. Je croyais que ces choses-là, c’était bon à 20 ans et que cela passait avec l’âge, mais ce n’est pas le cas. On vit toujours le foot avec passion!  "