Bemelmans: «On va monter»

Nerveux comme tous les Hannutois dimanche, le président voit bien ses couleurs émerger à Braives, d’un cheveu. 

Anthony RIZZI
 Le président de Hannut a sué, mais croit plus que jamais en son équipe.
Le président de Hannut a sué, mais croit plus que jamais en son équipe. ©Léva 

Un geste rageur au moment du 2-0, des courses incessantes et une belle dose de stress.David Bemelmans a vécu un premier tour de tour final stressant dans les travées hannutoises.Mais vu l’issue, le président hannutois était évidemment heureux." Oui, comment ne pas l’être?, demandait-il. Mais j’avoue que j’ai quand même stressé jusqu’à ce malheureux autogoal de Flémalle.Là, on passe et on a montré de belles choses, c’est le plus important... "