Fred Servotte: «Un relâchement fatal»

Il était quelque peu déçu, à juste titre, Fred Servotte. Pour la première fois depuis qu’il est T1, son équipe a pris l’eau. « Je ne comprends pas, dit-il. Dans le premier set, on mène 16-12 et puis, plus rien. On a perdu nos moyens et Louvain a pas mal joué. On a oublié de tuer le match, c’est vraiment dommage... » La suite, c’est Achel. « On veut finir en beauté. On n’aura rien à perdre et tout à gagner », confie Fred Servotte. 

T.B. et A.R.

Kris Eyckmans, le coach de Louvain, relativisait ce succès." C’est une belle victoire, disait le coach louvaniste. Mais il faut respecter l’adversaire.Ce n’est jamais facile de gagner ici.Et on l’a fait.On avait une revanche à prendre par rapport au revers de début de saison où on avait été dépassé.Ici, on a retrouvé notre niveau et, sans être désagréable, Waremme était un poil en dessous par rapport au match aller.Nous, on vise la 7e place.Et fera tout pour aller chercher... "