Solières craque sur la toute fin

Solières savait que cette rencontre n’allait pas être facile. Les Bruxellois n’ont pas laissé les Rouge faire mouche et remporter les trois points.

Antoine Pierre
 Le doublé de Shelton Guillaume n’aura finalement servi à rien.
Le doublé de Shelton Guillaume n’aura finalement servi à rien. ©Léva

" On devait faire le 3-0 ", souffle Pascal Bairamjan. En effet, Solières a dominé au score jusqu’à dix minutes du terme, avant de s’écrouler et d’être acculé. Tout a commencé à la fin du deuxième quart d’heure, Shelton Guillaume récupère une mauvaise passe adverse, envoyée en retrait, s’infiltre, dribble le gardien et inscrit son premier but de la partie. Durant cette première période, malgré l’intensité proposée par les deux noyaux, les occasions se font rares. Bryan Hanrez, très présent sur son flanc droit, est lancé en profondeur une première fois, tombe et demande un penalty. Le corps arbitral est clair: il n’y a rien. Il ne lui en fallut pas plus pour repartir dans le dos de la défense, peu de temps après cette dernière phase offensive, et à nouveau s’écrouler dans la surface de réparation. " Bryan, m’a montré sa cheville et je vous assure qu’il a été nettement touché et qu’un penalty aurait dû être sifflé , confie le T1 solièrois. Encore une chance, ce n’est qu’un coup. Donc, je ne m’en fais pas pour lui. "